Enable JavaScript to visit this website.
Vous souhaitez arrêter de fumer ?

Concluez un Pact for Life d'un mois avec un de vos proches pour augmenter vos chances de réussite*

 

*Tabacstop.be

Pour arrêter de fumer

La journée mondiale sans tabac

La journée mondiale sans tabac

Une journée clé pour découvrir les méfaits du tabagisme et arrêter de fumer
S’inscrire aux notifications par e-mail

Depuis 1987, le 31 mai de chaque année est déclaré par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)  « Journée mondiale sans tabac ». Chaque édition met en outre un thème spécifique en lumière.   

Pourquoi cette journée sans tabac est-elle importante ?

Le tabac tue plus de huit millions de personnes chaque année à travers le monde, dont près de 1,2 million sont des non-fumeurs qui meurent parce qu’ils ont été exposés au tabagisme passif¹.

La moitié des fumeurs à vie finiront par décéder précocement d’une maladie liée au tabagisme².

En Belgique, près d’1 personne sur 4 fume (23%) mais 73% regrettent d’avoir commencé à fumer et 82% voudraient arrêter³.

 

Quel est l’impact du tabagisme sur la santé de vos poumons ?

Cancer du poumon et autres cancers : le tabagisme est la première cause de cancer du poumon. Il est à l'origine de 90 % des cas⁴.

Arrêter de fumer peut cependant réduire le risque de cancer du poumon : 10 ans après avoir arrêté, ce risque est en effet réduit de moitié par rapport à celui d’un fumeur⁵.

Chez les non-fumeurs, par contre, le cancer du poumon est rare :  Moins de 1 % d’entre eux développe un jour ce type de cancer⁴.

Le tabac accroît aussi le risque de cancers dans la région de la tête et du cou (p.ex. larynx et œsophage) ou de l'estomac, l'intestin, le foie, le pancréas, le rein, la vessie, le col de l'utérus⁴...

 Maladie chronique respiratoire: le tabagisme est la première cause de la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive)⁵. Il s’agit d’une maladie grave et assez fréquente. Elle passe souvent inaperçue dans un premier temps, car ses premiers symptômes sont très généraux : une toux persistante et un manque de souffle⁶.

Une BCPO est en fait la conjonction de  maladies pulmonaires qui sont étroitement liées et se renforcent mutuellement. Il s’agit de la bronchite chronique (inflammation des voies respiratoires) et de l’emphysème pulmonaire (perte d’élasticité des poumons combinée à une détérioration des alvéoles pulmonaires qui entraine une limitation du débit d’air)⁶. 

1 fumeur sur 4 risque de développer cette maladie⁶.

Le meilleur traitement est d’arrêter de fumer le plus tôt possible⁵.

 

Quel est l’impact du tabagisme passif ?

Le tabagisme passif a de nombreux impacts sur les non-fumeurs, entre autres :

  • il augmente de 20 % le risque de cancer du poumon chez le non-fumeur⁴
  • il augmente le risque de développer une maladie cardio-vasculaire de 25–30%⁷
  • les enfants exposés in-utero au tabagisme souffrent plus fréquemment d’infections respiratoires, d’asthme, pneumonie, d’une croissance ralentie des poumons…⁵
  • le tabagisme passif augmente aussi le risque de mort subite du nourrisson⁷

 

Que pouvez-vous attendre de cette journée mondiale sans tabac en Belgique?

A l’occasion du 31 mai, plusieurs hôpitaux en Belgique ouvrent leurs portes aux fumeurs belges afin de leur proposer des conseils avisés de professionnels de la santé et des tests de sensibilisation tels que :

  • L’évaluation de la dépendance à la nicotine (test de Fagerström*)
  • La mesure du taux de monoxyde de carbone dans les poumons
  • L’évaluation de l’âge réel des poumons à l’aide d’une spirométrie

Pour obtenir un aperçu des hôpitaux participants, il suffit de consulter le site : www.journeesanstabac.be

 Profitez sans attendre de cette journée mondiale sans tabac le 31 mai pour vous rendre dans un hôpital participant ou parler à votre médecin ou tabacologue de votre envie d’arrêter de fumer afin qu’il vous conseille.

S’inscrire aux notifications par e-mail