Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Vous souhaitez arrêter de fumer ?

Concluez un Pact for Life d'un mois avec un de vos proches pour augmenter vos chances de réussite*

 

*Tabacstop.be

À quel point est-il facile d’arrêter de fumer par sevrage brutal?

À quel point est-il facile d’arrêter de fumer par sevrage brutal?

S’inscrire aux notifications par e-mail

De nombreux fumeurs pensent vraiment qu’ils peuvent arrêter quand ils veulent.                   

Ceux qui pensent et disent qu’ils peuvent arrêter de fumer quand ils veulent auront déjà arrêté par le passé – peut-être pendant quelques jours, peut-être pendant quelques semaines. Peut-être qu’ils pensent vraiment qu’arrêter la cigarette est facile. Les effets de l’arrêt de la nicotine varient en fonction des personnes.

Est-il si facile de simplement arrêter de fumer?

Si vous regardez sur le Web pour trouver les méthodes qui rencontrent le plus de succès pour arrêter, vous trouverez plein d’enquêtes et de rapports anecdotiques disant que le sevrage brutal ("cold turkey" en anglais) fonctionne.

La question est: pendant combien de temps est-ce que ça marche?

Le problème est que ces enquêtes ne sont pas toujours aussi simples qu’elles semblent l’être – réussir à arrêter de fumer pendant quelques semaines ou quelques mois, ce qui est souvent la période choisie n’est pas la même chose qu’arrêter de fumer pour de bon.

Toute personne qui a déjà essayé d’arrêter la cigarette sait à quel point les premières étapes sont difficiles. Qui voudrait subir à nouveau tout ça? Si vous arrêtez, mieux vaut arrêter de fumer pour de bon plutôt que de revivre à nouveau cet enfer. Peut-être que le manque n’est pas appelé comme ça pour rien...

Pourquoi l’approche du sevrage brutal ("cold turkey" en anglais) a tendance à échouer?

Le problème avec cette approche courante pour arrêter de fumer est qu’elle ne tient pas compte des autres facteurs qui font que les fumeurs ont envie de fumer. Le goût, l’odeur, les effets chimiques du tabac sur leur cerveau contribuent à rendre si difficile le fait d’arrêter de fumer.

Même après avoir débarrassé votre organisme de la nicotine et avoir réussi à passer les pires symptômes de l’arrêt chimique, les envies psychologiques vont rester. Les choses que vous associez au fait de fumer vont vous rappeler le plaisir que vous ressentiez – et même si vous pouvez en remplacer une partie, la tentation restera dans un coin de votre tête pendant des mois, sinon des années.

C’est pourquoi de si nombreuses tentatives d’arrêt vacillent et échouent après quelques semaines ou quelques mois. Certaines personnes pensent sincèrement qu’il est facile de dépasser les premiers symptômes d’arrêt, mais elles trouvent généralement qu’il n’est pas facile de rester dans la course.

Comment augmenter vos chances d’arrêter de fumer pour de bon?

Vous avez près de trois fois plus de chance d'arrêter de fumer avec un traitement médical et le soutien d'un professionel de la santé que de le faire seul1.

Un professionnel de la santé peut vous aider à dépasser non seulement votre addiction à la nicotine, mais aussi l’addiction psychologique – et c’est ça, l’engagement à long terme pour rester non-fumeur, c’est le vrai chemin qui mène au succès.

Le sevrage brutal est une approche qui peut fonctionner pour certains, mais rarement sur le long terme. Pour vraiment arrêter définitivement, vous avez besoin d’une stratégie plus étudiée et la meilleure des stratégies vient des conseils d’un expert.

1. Kotz D. et al, Addiction 2014; 109(3): 491-499.

Voir des sujets similaires
S’inscrire aux notifications par e-mail